• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Elevage de volailles. © inra, TOILLON Sylvie

Prédire et prévenir les salmonelloses des volailles par l’étude du microbiote et du comportement

Les salmonelles sont des bactéries qui infectent plantes, animaux et humains. Les principales sources de contamination de nos aliments sont les volailles (œufs et viandes) et les porcs (viandes). Pour réduire ces infections, l’équipe Signalisation, portage et virulence bactérienne de l’UMR Infectiologie et Santé Publique (Inra, Université de Tours) a travaillé sur la sélection d’animaux plus résistants aux salmonelles.

Par Nicole Ladet et Laurent Cario
Mis à jour le 02/08/2018
Publié le 02/08/2018

Tous les animaux n’ont pas le même risque d’être infectés, certains sont « faibles excréteurs » et d’autres « super excréteurs » de salmonelles. Ces derniers diffusent la contamination à tout le troupeau. Les chercheurs utilisent actuellement des approches novatrices pour prédire ce risque :

  1. l’approche microbiote. On sait aujourd’hui que le microbiote intestinal détermine la prédisposition des animaux à être « faibles ou super excréteurs », ce qui laisse entrevoir des pistes pour prédire ou prévenir les infections.
  2. l’approche comportementale : les animaux changent de comportement  avant de devenir super excréteurs. L’identification des animaux manifestant ces comportements pourrait donc permettre de détecter précocement l’infection afin d’empêcher sa diffusion. La vision finalisée ce ces recherches est ici celle de la ferme connectée avec une surveillance du troupeau assistée par caméra et analyse d’images.
Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Santé animale
Centre(s) associé(s) :
Val de Loire

Prévenir et guérir les maladies infectieuses dans le concept One Health

Ciag maladies infectieuses - One Health - Tours juin 2018. © Inra
Ciag maladies infectieuses - One Health - Tours juin 2018 © Inra

Ce colloque, organisé par l’Inra en partenariat avec l’Anses, s’est déroulé à Tours, le 21 juin 2018.
Il a réuni chercheurs, professionnels de la santé humaine et animale, gestionnaires de la santé publique, industriels, éleveurs et étudiants pour échanger sur les innovations en matière de santé.

Retrouvez :