• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

L’Inra analyse les impacts de ses recherches : l’exemple de l’unité Infosol et du système d’information sur les sols de France

L’Inra a développé une méthode d’évaluation standardisée des impacts socio-économiques de ses recherches (Asirpa), qui repose sur la réalisation d’études de cas. Cette méthode a été appliquée à l'unité Infosol, située sur le site d’Orléans du centre Inra Val de Loire. Quatre vidéos illustrent la démarche Asirpa d’analyse de l’impact des recherches de l’unité Infosol.

Conservatoire Européen des Echantillons de Sols (CEES), unité Infosol, centre Inra Val de Loire. © Inra, PAILLARD Gérard
Par Communication Inra Val de Loire
Mis à jour le 24/03/2017
Publié le 17/03/2017

L'Inra a développé une méthode d’évaluation standardisée des impacts socio-économiques de ses recherches (Asirpa). Elle a été mise au point dans le cadre d’un projet de recherche, expérimentée dans une phase pilote, puis mise en œuvre dans le cadre des évaluations de plusieurs départements de recherche de l’Institut (40 études de cas en décembre 2016). La démarche Asirpa repose sur la réalisation d’études de cas selon des modalités standardisées, et l’utilisation de trois outils analytiques : une chronologie, un chemin d’impacts, et un vecteur d’impacts. Cette standardisation permet d’envisager une analyse transversale et typologique des études de cas pour en tirer des informations à l'échelle de l'institut.

Une de ces études de cas concerne le centre Inra Val de Loire

L’unité Infosol, située sur le site d’Orléans du centre Inra Val de Loire, créée en 2001 pour mettre en œuvre les programmes du Groupement d'intérêt scientifique Sol (Gis Sol), a développé un système d’information sur les sols de France (cartographie, évolution de leur qualité…). Ce système assure la centralisation et la capitalisation pérenne de toutes les données sur les sols de France, et offre un guichet centralisé d’accès aux données et à une collection de plus de 30 000 échantillons. Une grande diversité de politiques publiques bénéficie de ces données et 23% des demandes émanent d’acteurs économiques pour lesquels les données sur le sol sont un support d’activité. Les données sols ont notamment été mobilisées  pour la révision de zonages ; pour l’élaboration de politiques d’aménagement local (Scot) ; ou dans le cadre de la gestion de la nappe de la Beauce, ou la mise en œuvre de politiques environnementales (biodiversité ou Plan National Santé-Environnement PNSE2).

Quatre vidéos illustrent la démarche Asirpa d’analyse de l’impact des recherches de l’unité Infosol :

Vidéo 1 : Résumé du cas
Impact politique, territorial et économique

Vidéo 2 : À quoi sert une étude de cas Asirpa ?
Démonstration d’impact : Outil pour l’évaluation de l’unité, du département de recherche Environnement et Agronomie.
Aide à l’animation de réseau, meilleure connaissance en interne des utilisateurs finaux.
Amélioration de la visibilité des impacts des travaux de recherche au sein de l’Inra.

Vidéo 3 : Élaboration du chemin d’impact
Historique de la construction de l’unité Infosol et du Gis Sol, mise en place du réseau de mesures de la qualité des sols (RMQS), partenaires, système d’information national sol, Conservatoire européen des échantillons de sols, composition du Gis Sol , production de données.

Vidéo 4 : Étude Asirpa : Les bonnes pratiques pour évaluer ses impacts
Identifier le champ des possibles utilisations des données de l’unité Infosol, puis les impacts avérés sur les utilisateurs.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Pour en savoir plus

L’approche Asirpa : les impacts sociétaux de l'Inra
www.inra.fr/asirpa