• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Tours

14 novembre 2017

Coupe de bois de Douglas © René Canta

Adaptation des forêts au changement climatique : exemple avec le Douglas

Dans le cadre des Mardis de la Science, conférence de Philippe Rozenberg et Thibaud Chauvin, centre Inra Val de Loire, site d'Orléans, sur le thème de l'adaptabilité d'une espèce forestière, le Douglas, aux changements climatiques et aux sécheresses. L’objectif de cette conférence grand public est de faire le point sur les travaux de recherche réalisés depuis près de 20 ans et de présenter les résultats les plus récents, acquis ou en cours d’acquisition.

Par Communication Inra Val de Loire
Mis à jour le 27/10/2017
Publié le 27/10/2017

Mardi 14 novembre 2017 à 18h30
Salle de conférences Léopold Senghor
1 bis rue de la préfecture, Tours
Entrée libre

Comme tous les organismes vivants, les arbres forestiers sont soumis au changement climatique et au réchauffement qui le caractérise. Contrairement à la plupart des autres êtres vivants, les arbres sont à la fois des organismes fixés et à longue durée de vie : ils sont particulièrement exposés aux variations environnementales, surtout quand les changements sont rapides.

Ça bulle chez le douglas ! Zoom sur la circulation de l'eau dans le bois et la réponse à la sécheresse

Le douglas est une espèce forestière originaire d’une vaste région d’Amérique du Nord (du Canada jusqu’au Mexique et de la côte Pacifique jusqu’aux Rocheuses) introduite avec succès dans certaines régions de France. Avec succès ? Des inquiétudes se sont manifestées à la suite de dépérissements observés dans diverses régions de France à partir des années 1990-2000. Le douglas introduit en France est originaire d’un petit secteur de l’aire naturelle (la zone côtière des états de Washington et d’Oregon aux Etats-Unis). Les peuplements français actuels possèdent-ils la capacité de s'adapter aux nouvelles conditions climatiques ? Ou faut-il chercher de nouvelles sources d’adaptabilité dans d’autres régions de l’aire naturelle ? L’objectif de cette conférence est de faire le point sur les travaux réalisés depuis près de 20 ans à l’Inra Orléans et de présenter les résultats les plus récents, acquis ou en cours d’acquisition. Ces résultats concernent en particulier les mécanismes mis en œuvre par le douglas pour faire face aux sécheresses plus nombreuses, plus longues et plus intenses.

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Écologie des forêts, prairies et milieux aquatiques
Centre(s) associé(s) :
Val de Loire

Les Mardis de la science

Des conférences-citoyens
Chaque mardi - ou presque - avec le concours des 5 muséums de Blois, Bourges, Chartres, Orléans et Tours, Centre•Sciences et les organismes de recherche de la région Centre-Val de Loire (les 2 universités d'Orléans et Tours, le BRGM, le CEA, le CNRS, l'IFN, l'INRA, l'INRAP, l'INSERM, l'IRSTEA, le MNHN) vous proposent de réfléchir et débattre des grands sujets qui font la science : des sciences exactes aux sciences humaines, de la physique des particules à l'archéologie, des mathématiques à la langue française.

En savoir plus : les Mardis de la science sur Centre-Sciences.org